Le nain de jardin : pas de flamants roses ni de petits noirs dans les jardins chez nous ; par contre, le fin du fin, c'est le nain de jardin (appelé 'gnome' chez nos amis anglais) ; il nous vient d'Allemagne où il est PROTÉGÉ PAR LA LOI comme élément de folklore national ! On observe ces petits êtres abjects en plâtre sur des gazons aux tons criards devant des maisons décorées avec un goût de latrines.

Le nain de jardin ressemble généralement aux nains de Blanche-Neige cher à Disney ; cependant, l'air stupide et content de lui est un gage de qualité incontestable. Le nain est généralement moulé dans une posture ridicule (il pêche, il porte un seau, un arrosoir, une brouette, une lanterne...). Il existe de véritables gisements nanifères en Europe Occidentale où le nain de jardin clame haut et fort la bêtise de son propriétaire.

Le nain n'est intéressant (au second degré) qu'en dehors de son jardin (quoi de plus vulgaire, crétin et banal qu'un nain de jardin dans un jardin ?).Personnellement, j'ai un nain de télévision, un nain de voiture et un nain de salle de bain ; je suis très jaloux d'un copain qui a une brosse de toilettes (un balai à chiottes, pour être plus familier) en forme de nain, et encore plus d'un autre qui en possède une cinquantaine dans sa chambre, près de son lit, tous volés. Car il est important de préciser que le collectionneur de nains se les fait offrir ou les vole, car en acheter le précipite directement dans la catégorie du crétin urbain.

Le nain de jardin est souvent assorti de compléments comme des gros champignons de jardin en bois, de biches, de moulins (qui sont souvent rouillés et horriblement grinçants), d'angelots et de fontaines en plastique. Le jardin qui possède tous ces éléments est extrèmement recherché..

Régis Courouble, Charlerois , Belgique