Page   de 
 
Ces passagers du 3eme âge qui ont besoin d'assistance pour monter à bord d'un l'avion, mais qui ''miraculeusement'' n'ont plus de besoin de fauteuil roulant quand vient le temps d'en sortir une fois arrivés à destination

On appelle ça un ''vol miraculeux'' dans le jargon des agents de bord

Source : Hufftington Post

Se rendra-t-elle au bout !!!!

Peut-être mais cela sera très long.

Cette dame est peut-être d'origine Britanique où les tapis roulants des aéroports sont peut-être comme leurs routes avec conduite à gauche. Dans la négative cette dame est passablement distraite le moins que l'on puisse dire.

De : WTF did i just watch?  sur Facebook

Il se met à nu à l'aéroport car il en a marre des sur-réservations (overbooking)

Un homme s’est complètement dévêtu et à paradé dans son plus simple appareil pendant près d’une heure en signe de protestation contre un vol surbooké, mercredi matin à l’aéroport international Charlotte Douglas, en Caroline du Nord.

Je comprends le pauvre mec de l'avoir fait même si je ne suis pas d'accord avec son geste. Cette pratique des compagnies aériennes est pas mal frustrante pour les clients qui en sont victimes. Le but de cette pratique serait de réduire les pertes.

De US News and World Report et le Journal de Montréal via J.F.Gagné sur Facebook

Position de sacoche FAIL

Il faut faire attention comment on porte notre sacoche lorsqu’elle a une forme étrange!

Source : Ayoye sur Facebook

Distributeur de cartes d'embarquement Hello Kitty

On peut voir ces machines à de la compagnie Taïwanaise EVA Air à l'aéroport de Taïpeh.

Cette compagnie dit que ses vols ne sont pas seulement pour les enfants.

Le comportement des préposés à la sécurité dans les aéroports Américains est très souvent d'une arrogance insuportable comme en fait foi le témoignage de mon ami Paul Houde.
"Aux fêtes de 2011, en route vers Tampa, j'ai dû me soumettre à la machine (scanner) à l'aéroport de Philadelphie.

Une employée obèse me criait par la tête d'entrer dans la machine.

Ce que j'ai fait promptement. Malheureusement je n'avais pas la position requise pour les bras dès le premier coup.

Plus elle criait moins je savais ce qu'elle voulait.

Elle a fait venir un autre employé obèse qui m'a accusé de ne pas collaborer. Ce qui était faux bien entendu.

Tout ça sous les yeux de mon fils qui était médusé !

J'ai finalement pu interpréter correctement les pictogrammes à l'intérieur de la machine et placer mon corps dans la bonne position.

J'ai rarement été témoin d'un tellement mépris.

Au point où un agent de sécurité à proximité a hoché la tête en voulant dire de ne pas m'en faire avec ça !

L'Amérique de 2012 !!!

Le voyageur de la classe économique demandant la liste des passagers de première classe pour savoir quels gens très connus sont à bord.

Vous savez comme moi que les procédures de sécurité aux aéroports sont de plus en plus pénibles et fastidieuses et ce particulièrement, aux aéroports américains.

On nous demande maintenant d'enlever nos souliers, nos ceintures et toutes les pièces métalliques recouvrant nos vêtements.

J'ai suggéré à une préposée de la sécutié du terminal 4 de l'aéroport JFK de New-York (au demeurant fort gentille) d'imstaller une mini-chaîne stéréo et de jouer "The Stripper" comme fond musical durant notre séance d'effeuillage.

Je vous jûre que je compte le faire lors de mon prochain voyage.

Revenir du Mexique (pas nécessairement d'Acapulco) avec un gros sombrero et dire aux gens venus le chercher à Dorval dans un très mauvais espagnol :

"BOUENOSSS DIÂSSSSSSS!
¿ COMO ESTÂSSSSSSS ?"

C'est le Tabarnakost (1) qui arrive à Dorval ou Mirabel de vacances venant du sud la bédaine rouge comme un homard en culottes courtes, le chapeau de paille sur le coin de la tête avec le cigare non allumé et il regarde le douanier en lui disant :
"T'es tout pâle tu ne vas pas dans le sud toi ?"
(1) Surnom donné aux Québecois par les Mexicains.
Alors que c'est l'hiver et qu'il fait -15 °C à l'extérieur, notre même gros gras avec sa tendre moitiée qui n'est pas mieux que lui dois-je ajouter donc les voici sur le trottoir SANS AUCUN MANTEAU pour héler un taxi. Leur réaction est de dire:
"TAB------ et OST------il fait d'onc beint frette icite c'est bien plus chaud dans le sud" (Sic)
Et tous les gens se paient leurs gueules.

Soumises par Robert Houde, Montréal

Ces valises fleuries vendues au Marché aux puces de St-Michel.

Elles sont kitschs à souhait mais elles ont l'avantage d'être facilement localisables sur les carroussels de récupération à l'aéroport.

Découvert sur Facebook

Tentez le Diable !!!

C'est la désigner Sonia Verguet qui s'est dit que votre voyage en avion commencera de la bonne façon si vous vous servez de ce modèle de valise. Je parie que vous n'atteindrez jamais votre porte d'embarquement.
Autre image tirée de cette présentation Power-Point

Autocollants à valises

Le genre de chose assuré de vous causer une tonne d'ennuis quand vous passerez les douanes à votre retour de voyage. Je laisserais tomber ce genre de plaisanterie avec les douaniers américains ou canadiens qui n'ont pas du tout le sens de l'humour.

Étiquettes à baggages

Vous perderez moins de temps à répérer et récupérer vos baggages sur le caroussel de l'aéroport. J'espère que les autres passagers n'auront pas la même idée que vous.

Valise macabre ?

Je me poserais de sérieuses questions si j'étais un préposé aux bagages d'un aéroport si une telle valise me passait entre les mains.

La compagnie Samsonite nous a habitué à des produits de meilleur goût.

Il s'agit bien d'une valise et non d'un quartier de viande

Il faut carrément être tombé sur la noix pour simplement diffuser ça sur le Net.

"Houston, je vois une vache astronaute"

Se promener dans les couloirs d'un aéroport peut parfois révéler des surprises. Le sumnum est cette vache astronaute photographiée dans un des terminaux de l'aéroport international Georges Bush (IAH) de Houston, TX. J'ai tout de suite reconnu l'endroit, car j'y ai fait escale une couple de fois.