Page   de 
 

Se tricoter des chandails correspondant à des lieux visités

C'est la spécialité de Sam Barsky qui n'achète pas des T-shirts vendus dans les boutiques de sites touristiques mais les tricotte lui-même et se fait photographier vêtu avec avec ledit site en arrière-plan.

Les résultats ne sont pas toujours heureux (photo du haut) ou sur le site où il expose ses ''oeuvres''.

Je lui conseille de porter un kilt s'il se rend en Écosse. Il sera beaucoup plus élégant.

Proposé par mon neveu Gabriel Quiroga sur Facebook

Aussi mentionné sur Vêtements --- Masculins --- Autres --- Hauts

Se baigner dans de la bière, c’est possible en Autriche! 

Et si je vous disais qu’il y a un endroit sur Terre ou vous pouvez faire trempette dans une piscine remplie de bière? Ou ca? En Autriche bien sur! Situé près de Munich en Allemagne, le château de Starkenberg’s Castle héberge un brasseur très connu dans la région mais aussi plusieurs piscines remplies de houblon, malt et d’eau… en un mot, de la bière

Source : W3sh

SickWeather

C'est une application et un site web vous permettant d'éviter les gens malades. Elle fonctionne comme ceci : SickWeater va fouiner sur Facebook et Twitter pour vérifier les comptes des utilisateurs pour voir s'ils mentionnent qu'ils sont malades ou affectés de quelque-chose.

Une carte est générée en fonction de votre région et des pictogrammes correspondant à la localisation de l'usager sont affichés vous permettant de vérifier les lieux à éviter pour votre bien être.

Il ne faut quand même pas tomber dans la paranoïa et s'éviter de sortir de peur de tomber malade parce que vos voisins le sont. On a qu'une vie à vivre.

Imaginez seulement le nombre de pictogrammes qu'il y aurait pour une ville comme Calcutta ou Varanasi en Inde en supposant que tous les habitants avaient un compte Facebook ou Twitter.

Répertorié principalement dans ::Internet et Informatique --- Applications Iphone


MDR

Belle trouvaille d'Anne DeBlois sur Facebook

L’année du «tourisme-catastrophe»

En 2012, le «tourisme-catastrophe», qui consiste en gros à visiter les lieux d’une tragédie pour assouvir une certaine curiosité ou rendre hommage à des victimes, semble avoir le vent dans les voiles. Non sans susciter quelques débats…

Source : Simon Chabot de Cyberpresse via Paul Houde

Répertorié principalement dans : Discutables --- Punissables --- Abjects

Un bain chaud partout ($6000)

Il existe des gens exigeant le confort total même s'ils doivent se retrouver dans les coins le plus perdus de la planète .Imaginez par exemple arriver au camp de base de l'Everest au Népal avec un tel bain, car vous avez en dédain les tentes-douches. Je ne crois pas que la population locale appréciera.

Couvre passeport

En présentant votre passeport couvert ainsi à un douanier celui se demandera si vous n'êtes pas un ressortissant du Kétainistan ou du Kitschland.
Adopter cette pose à l'occasion de la visite d'une cave à vin en France ou en Argentine. Je le fais moi-même.
Tous ces touristes joggeurs se rendant à Philadelphie pour aller gravir au pas de course les escaliers du musée d'art de la ville pour imiter la scène du film Rocky I

Également mentionné dans : Sports --- Cyclistes et joggeurs

Le pauvre niveau de connaissance de la géographie politique par les gens me dresse le peu de cheveux qu'il me reste sur la "noix". Je vais vous donner un exemple parmi tant d'autres:

Ceux qui ont exploré ma page personnelle savent que je voyage beaucoup pour aller observer des éclipses de Soleil. Cela m'amène à visiter parfois des pays où normalement je ne penserais jamais mettre les pieds.

En 2001 c'était la Zambie qui me recevait.

Peu de temps avant mon départ, un collègue de travail qui est pourtant diplômé universitaire me pose la question suivante :

"Pierre, la Zambie est-elle située en Europe "
Il ne sagissait pas de savoir où était situé le Kiribati, un micro État du Pacifique, mais de la Zambie, un pays de taille respectable situé en AFRIQUE.

Il est vrai que l'on enseigne plus la géographie à l'école.

Les touristes plaçant des T-shirts mouillés sur des peintures rupestres dans le but de produire une décalque de ladite peinture sur le T-shirt.

Un collègue de voyage m'en avait déjà parlé avant le départ et cela me fut confirmé par notre guide Lybien.

C'est la meilleure manière de faire disparaître le patrimoine national de ces pays.

Je rencontre fréquemment des Français quand j'effectue mes petits voyages pour aller observer des éclipses de Soleil. Dans la plupart des cas ces derniers sont très enchantés de rencontrer des Québecois à l'accent si différent.

Jusqu'à maintenant rien de kétaine, cela le devient quand la majorité me disent:

"Ah que c'est chouette de vous entendre sacrer !!!"
Je ferai remarquer à ces bonnes gens que nous sommes pas tous des sacreurs, et que je m'efforce de parler ma langue le mieux posssible même si je ne suis pas un intellectuel.

Manon, une visiteuse, en profite pour souligner une kétainnerie du voyage. (Et ça se passe au Québec en plus!)

Mon conjoint a gagné l'an passé un voyage en France avec une tournée de spectacles à Paris... Des spectacles de "nos" artistes québécois (Isabelle Boulay, Lynda Lemay et Garou)!!! Pourquoi allez les voir à Paris quand on pourrait les voir ici et profiter de Paris pour le Louvres ou l'opéra???? Il a demandé le prix en argent, tant qu'à faire!
Récemment en camping dans un parc provincial de l'Ontario:
Un récepteur de satellite bien installé sur un trépied tout près de la roulotte de son propriétaire.Il ne voulait rien manquer celui-là.Il n'a pas compris qu'en camping on admire les beautés de la nature, et qu'on essaie surtout de briser la routine. Quel insécure!
De ma cousine Francine, Cornwall Ont.

Lors d'un voyage en Écosse:

S'amuser à relever le kilt d'un Écossais pour savoir s'il porte des bobettes.

Ce geste est punissable par une amende en Australie.

Ces chauffeurs de taxi qui feront un détour de 15 km pour augmenter le prix de la course quand le distance entre la prise en charge du client et sa destination finale est à peine de 1 ou 2 km. Cette pratique est très courante car le client ne connait généralement pas la ville.

Sarah me mentionne que les autocars nolisés à petit prix sont à éviter à tout prix, sauf pour les téméraires et les fauchés. Voici son histoire:

J'aiutilisé les services d'une telle compagnie d'autocars située sur la rue St-Dominique pour un voyage à New York (la ville). Le départ se faisait prè de cette rue, plutôt que du terminus Central (le bon vieux terminus Voyageur, quoi !). Le voyage a été très long et pénible, mais sans pépins. Toutefois, une fois à NYC, j'ai fait une belle tournée des quartiers Queens et Bronx à 7 h du matin avant de me rendre à Manhattan. Sur le chemin du retour, quelques jours plus tard, nous devions prendre l'autobus dans le Chinatown de New York. Il pleuvait fort, alors nous étions plusieurs personnes entassées à la porte d'un McDo. L'autocar est arrivé très en retard et, de plus, nous avons été frappés par une tempête de neige dans le nord de l'état.

Mon siège était étroit et, moi qui voulait lire, je ne pouvais le faire parce que ma lampe de siège ne fonctionnait pas. Ça pris beaucoup plus long que normal pour revenir à Montréal (toujours sur la rue St-Dominique). En conséquence, nous avons manqué le dernier métro et avons pris un taxi jusqu'´ la maison. J'ai déclaré à mon chum que jamais je ne referais cela et que, la prochaine fois, j'achèterais un billet avec Greyhound, qu'il le fasse ou pas. En effet, l'année suivante, nous sommes retournés à New York avec Greyhound cette fois et nous n'avons pas connu de pépins pendant le trajet aller-retour.

En Grande-Bretagne, faire un tour de ville en autobus à deux étages et saluer avec vigueur les passagers des autres autobus que l'on croise, par des cris, des gestes de la main, les prendre en photos, etc...

Roméo Bumbray, Laval

Déclarer dans une ville étrangère:

"Criss qu'il y a donc un beau Chinatown icitte" (Sic)
Lorsque cette ville est ... Hong Kong

Les trekkers qui voyagent en Asie, particulièrement au Népal, en Inde et en Thaïlande habillés en hippies. Youhoo !!, On est en 1998! Après ça on s'étonne que les asiatiques nous considèrent comme des malpropres.

Guy Bruneau, Bangkok, Thaïlande

Une annecdote rapportée par Marie-Hélaine lors d'un récent séjour en France:

Mon conjoint et moi avons fait un long voyage dans le sud de la France. En revenant, nous étions dans le bus de l'aéroport Charles de Gaules qui devait nous mener à notre avion. Il y avait à bord un groupe de Québécois dans la jeune cinquantaine ainsi qu'un groupe de Français venant visiter le Québec. À un moment donné, j'entend une bonne femme Québecoise dire à une Francaise (avec un ton genre Elvis Graton en voyage) :
"Vous aller aimé ça le Québec, c'est ben mieux organiser qu'icitte pis en plus, vous allez manger du sirop d'érable. Connaissez-vous ça des oreilles de criss" (sic)
Il va s'en dire que j'étais très fière de cette digne représentante de la culture Québécoise !
Prendre ses vacances à Plattsburgh et dire à tout le monde en revenant qu'on a passé des vacances de rêve.

Parlant de Plattsburgh, un visiteur étranger mais vivant actuellement à Montréal me propose cette ville comme destination faisant partie de son Top 10 du kétaine.
La ville qui a le plus de places de parking et de surface de centres commerciaux par habitant...

Arrêter pour la pause repas dans un restaurant "Chalet Suisse" lors d'un tour guidé ...à La Paz, Bolivie.

Arriver à la réception d'un hôtel dans un pays étranger et demander au responsable quelle est la monnaie du pays. J'ai vu une américaine le faire au Maurya Sheraton de New-Delhi en Inde.

Ces voyages "organisés" du type 15 pays en 20 jours où vous passez plus de temps assis dans un autocar à transiter entre 2 villes qu'à les visiter.

Se promener avec une batterie d'appareils photos 35 mm avec le cigare au bec et avec une ribambelle de bijoux dans un quartier pauvre d'un pays du tiers-monde. J'ai vu des Américains se comporter ainsi à Bombay en Inde en 1980.

Demander un club sandwich, un hamburger steak ou similaire dans un restaurant quand on est à 10000 km de Montréal.

Il est tout a fait "ketaine" de vouloir expliquer qu'en France les gens sentent "mauvais".

Il me semble bien avoir rencontré des gens à fortes odeurs également au Québec....mais je n'en suis pas revenu en disant "C'est incroyable".

Il y a beaucoup d'autres choses qui m'ont marqué au Québec....et je pense aussi qu'il y a des choses plus intéressantes à retenir d'un voyage en France que quelques personnes odorantes.

Bruno Levier, Brest, France

Sans le savoir Pierre Foglia, chroniqueur de La Presse, contribue à ce site par cette trouvaille dénichée dans l'édition du 11 septembre 99.

Toutes les bêtises que l'on trouve dans les livres d'or de sites touristiques. Il donne comme exemple celui dela maison natale d'Elvis Presley à Tupelo, Mississipi où il vit l'inscription suivante :

"Félicitations, votre maison est exactement comme dans le documentaire sur Elvis que nous avons vu à la télévision."< p> Richard et Ann Headington de Monroe, Michigan
Les Français touristes au Québec l'hiver, qui arrivent à Mirabel en...MOON BOOTS !!!

Le "Kodak" jetable pour prendre en photo Môman *DEVANT* la tour Eiffel à la brunante en espérant que le "flash" soit suffisamment puissant pour apercevoir le sommet du dernier étage dans toute sa splendeur. Pathétique.

Guy Bruneau, Québec