Page   de 
 

Source : Aurore-Colette Gladu sur Facebook
Demander à un porteur de kilt (bibi), et ce en pleine pharmacie Jean Coutu, s'il est un gay.

Ces 2 jeunes filles (max. 14 ans) faisaient preuve d'un navrant manque de culture et d'une désinvolture peu commune.

Propos recueillis de Pierre Rousseau sur Facebook :

"Calvaire que le monde sont épais…il y a des bearings qui sont cellé de chaque coté avec des seal de caoutchoue, et un client me demande le plus serieusement du monde, et je cite :’’les seals de rubber sont tu en caoutchoue’’…le pire, c’est un ingenieur de Québecor…" ;

Moi à une cliente lors d'un remboursement :

"J'ai besoin de votre Visa."
Elle me sort son passeport...

Jean Tremblay sur Facebook

Je travaille dans une cantine et les clients nous parlent un peu de manière stupides parfois...

Client: J'aimerais avoir un jus.
Moi: Pêche ou raisin?
Client: Vous avez pas de jus de pommes?
Moi: On a juste du jus de pêche et du jus de raisin.
Client:... ah.. du jus de pêche dabord...
Moi: un petit ou un grand?
Client: Un moyen...
GGGRRRRRRRRR.........

Élysabeth, St-Simon

Les clients qui me demandent si nous avons tel ou tel article en magasin et, si nous répondons que non, qui nous demandent si nous savons de quoi il parle... Vraiment!!

Ou encore ces personnes qui vous racontent leurs vies entières en achetant un pousse-mine! "Vous savez, j'aime pas beaucuop la couleur, c'est parce que je fais de l'arthrose et puis ça me rappelle mon défunt mari et puis ma bru me dit que c'est pas à la mode.... Vous savez mademoiselle, j'ai fait la guerre moi!!!" De toutes les couleurs de l'Arc-en-ciel!!!!

Demander à un commis travaillant dans une boutique de poupées si la Barbie divorcée est en vente. Selon le gag cette Barbie coûterait 10 fois plus cher que les autres modèles, car elle est vendue avec la Corvette de Ken, le chalet de Ken....

Quoi de plus détestable, en entrant dans un commerce, de se faire demander :

"Comment ça va ?
Par un vendeur ou commis qui ne vous connais pas.

J'en ai marre de ces familliarités ! Le personnel des pharmacies Jean Coutu adore cette pratique

Ces personnes, souvent des livreurs de pizza, garagistes ou pompistes, qui appellent tout le temps leurs clients "boss" !! Style:

"Ouaille boss, ton 'Cranck shaft' de piston est toute égratigné. Y faudrait qu'tu changes ça au plus vite boss"
Et à chaque fois que tu leurs demandes quelque chose ils répondent: 'K Boss!! Plutôt stressant quand c'est dit 20 fois par minute !! :)

Clément "Net Vamp" Morin , Montréal

Selon Marie-Claude Bergeron d'Hull, il faudrait ajouter les expressions suivantes :

"Qu'est-ce qu'on peut faire pour toi Capitaine?» ou «Champion" (Vendeur)

Tous ces vendeurs qui font de la vente sous pression sur un consommateur en employant la phrase suivante:

"Écoute bin boss, c'est mon dernier en magasin et tu risques de le pardre si t'hésites trop." (Sic)
Pour vendre des maisons les agents d'immeubles sont prêts à raconter n'importe-quelle histoire à un éventuel acheteur.

Combien de fois n'avez-vous pas entendu lors d'une visite :

"Ça monsieur c'est une maison qui a beaucoup de potentiel !!!"
Quand il sagit d'une bicoque située dans St-Henri en bordure des "tracks."

Vous entrez dans une boutique de chaussures et le vendeur vous demande:

"Vous venez pour une paire de chaussures ?"
Bin non !!!! J'suis ici pour attendre l'autobus espèce d'épais. (Sic)

Quoi de plus agaçant quand vous passez à la caisse d'un Réno-Dépôt et que la caissière vous demande:

"Avez-vous trouvé tout ce que vous cherchiez ?"
Coudon la p'tite, je ne serais pas à ta caisse si je n'avais pas trouvé tout ce que je cherchais ! (Sic)

Marilou de Ste-Thérèse, et qui travaille caissière dans un supermarché, me mentionne quil s'en dit, des choses kétaines à cet endroit. Tout le monde répète tout le temps la même chose en se trouvant ben drôle parce qu'ils pensent qu'ils sont les premiers à dire ça... Des exemples

Si l'article ne scanne pas tout de suite: "Ha, ben c'est gratuit!"

Une journée fériée où on est ouvert quand même et que les gens appellent et demandent: "Ouin, êtes-vous ouvert?" (...qu'est-ce que t'en penses?... si on répond...)

"un GROS Du Maurier régulier" Pourquoi "gros"? Surtout si il est régulier...

Il faut vérifier les billets de 100$ et 50$ dans une machine spéciale parce qu'il y en a beaucoup de faux qui circulent. À chaque fois, ou presque, que l'on revient de la dite machine, la personne à qui appartient le billet dit quelque chose dans cette courte liste:"Pis, y'é tu bon?" "Je l'ai faite à matin"

Quand les clients nous remmènent des caisses de bière vide (disons une 24) et qu'on leur demande si la caisse est pleine (pour pas qu'on leur rembourse 2.40$ si il n'y en a que 22 dedans) il y en a beaucoup qui répondent: "elle est pleine de vides!"...