Page   de 
 

Feu Pierre Falardeau, réalisateur au cinéma

Ses regrettables déclarations sur les artistes nationalistes québecois acceptant de se produire sur les scènes extérieures lors des fêtes du Canada, moyennant un cachet du comité des dites fêtes lui mérite une admission "gratos" au Panthéon.

A-t-il oublié qui finançait ses films par hasard ? C'est Téléfilm Canada.

Sonia Lapointe, une visiteuse du Panthéon, réplique à cette affirmation.

Le Doc Mailloux

Selon Patricia Santarossa, il n'a pas sa place nul part??? Non seulement qu'il est assez Kétaine, pour l'ensemble de son oeuvre mais son émission... et surtout, ceux qui occupent les ondes pendant 15 minutes pour pleurer leurs problèmes et pour finir par se faire dire que c'est de la faute de leurs mères et que ce sont des imbéciles heureux... Me semble... T'as rien à faire de ta vie pour passer ton temps au téléphone et pour te contenter de te faire traiter de tous les noms inimaginables...

Je vous recommande fortement ce clip sur U-TUBE montrant le doc. Mailloux à son meilleur.

Il vient de soulever une nouvelle controverse, disant cette fois qu'il finira par croire qu'un pourcentage important de résidents de la région du Saguenay est constitué de gens tarés.

Pour en savoir plus

Les Bougons

Je ne pouvais pas ignorer plus longtemps cette famille d'assistés sociaux Québecois en "vedette" à la télé de Radio-Canada qui utilisent tous les subterfuges imaginables pour rouler le système .

Selon moi cette série fait preuve d"un humour corrosif qui est très près de la vérité, car je demeure dans un quartier où je peux en observer quelques "spécimens" .

Pour nos amis Français cette famille est l'équivalent de vos beaufs.

Stéphane Gendron, gars de "chars"

Ah oui! J'oublais de vous dire qu'il est aussi maire de Huntington, une bourgade de 2500 habitants à 60km au sud-ouest de Montréal, mais là n'est pas le point.

Je cite Stéphane Champagne de Cyberpresse :

"Que dire d'un homme qui surnomme sa Ford Mustang GT 2006 «ma maîtresse» ou «ma deuxième conjointe»? Qui en lave le moteur presque chaque semaine? Et qui se lève en pleine nuit rien que pour écouter le V8 de sa belle américaine ?"

Pour en savoir plus sur lui.

Me Anne-France Goldwater, avocate de "Lola" conjointe de fait d'Éric le milliardaire

Attachez-moi quelqu'un mais cette avocate est cinglée en voulant forcer les ex-conjoints de fait masculins à payer une pension à leur ex, et ce peu importe le temps passé en fréquentations. J'en connais un joyeux paquet qui seraient obligés de mendier dans le rue si cela devait se concrétiser.

Elle n'a pas en odeur de sainteté les gars appellant leur petite amie "ma blonde" qui selon elle est une marque condescendante vis-à-vis la gent féminine.

Le podcast de Bouchard en parle

Ah que je suis heureux d'être célibataire et n'avoir jamais sorti avec une fille (Cette expression soit-dit en passant, la fait c...) !!! Mon compte de banque ne s'en porte que mieux.

Me Goldwater "rides again"

Extraits de son entrevue à l'émission de Christiane Charette... Sylvain Bouchard (FM 93.3 à Québec) croit que cette avocate est très frustrée sexuellement...

Écoutez le dernier podcast...

Sans commentaire... J'ai honte d'être une femme en écoutant ça...

Anne DeBlois, Québec

Feu Andrée Boucher, mairesse de Québec

Cette personne symbolisait le kétainisme à son meilleur: Elle s'habillait avec des nappes de tables de pique-nique et passait un bâton de rouge à lèvre par jour... Quelqu'un aurait lui dire que ce n'est pas pour rien que les compagnies de cosmétiques ont supprimé le fard à paupières bleu ciel... J

Sébastien Théberge, Ottawa, Ont

Un des mes espions en maraude sur le Net rajoute:

"Durant son mandat comme mairesse de Ste-Foy elle a acheté des camions à incendie avec gigantesque échelle télescopique alors que l'édifice le plus haut dans sa ville ne dépasse pas 5 étages.¨

Si Dieu a créé l'être humain à son image alors plusieurs sont ont dü perdre la foi en apercevant cette mégère.

On la voit photographiée devant la tour Eiffel vêtue d'une affreuse robe pourtant signée Yves St-Laurent.

Mme Boucher était un peu la Madonna de la politique québécoise. Elle aimait provoquer et sait se servir avec intelligence et à son avantage des conséquences positives comme négatives de ses provocations.

Merci à Jean Tremblay pour ce dernier lien et de ce pertinent commentaire.

Il paraît qu'une horloge lui a été créée. C'est sur ce lien.

Me Guy Bertrand

Avocat coloré (c'est-a-dire... teint) et égocentrique, qui croit faire frémir les petits coeurs des ardents souverainistes avec les mots Sécession, Révolution, Rébellion, Violence, Illégalité, Ignominie, Immoral, Destruction du Canada...Alouette !!!! HAAAAAAA !!!

"C'est mon jour de gloire!"

Didier Sanschagrin, Crabtree et ...

...Judith Dufour de Québec rajoute:

"Lorsque la décision concernant la Sécession unilatérale du Québec fut rendue, j'ai vu un reportage aux nouvelles montrant ce pédant avocat au sourire plein de dents plus blanches que blanches signer des autographes sur des copies encore toutes chaudes du jugement SUPER STAR!!!!!"

Tellement égocentrique que lors du dépôt de la dernière farce de la Cour Suprême de notre "beau" pays, il s'est écrié: En plus, à depuis l'automne 1999, il anime une émission de radio dans la région de Québec!

Devrait-on déclarer éventuellement Québec zone sinistrée ?

On a vu à l'émission Enjeu de Radio-Canada du 21 mars 2000 notre cher avocat pleurer des larmes de crocodile, car il se sentait offensé par les incessantes attaques des humoristes à son égard.

Si j'étais un voisin de maître Bertrand je me dépêcherais de mettre à jour ma police d'assurance habitation contre les refoulement d'égoûts causés par ses crises de larmes.

23 juillet 2007

Guy Bertrand publiera un essai politique. Je ne crois pas personnellement que son livre se vendra aussi bien que le dernier volume de la saga Harry Potter.

Robert Guy Scully

Madame, monsieur bonsoir !!!!

Ce journaliste démissionnaire et snobinard à l'extrême nous a donné un très grand exemple de modestie en annonçant sa décision de quitter Radio-Canada sur une pleine page de journal qu'il a payée, en raison d'une controverse l'impliquant.