Page   de 
 

Eugénie ''Genie'' Bouchard, joueuse de tennis ou la petite baveuse de Westmount

Je cite ici un article de Michel Cornelier dans Le Devoir du 23 juillet 2016.
''Issue d’une famille québécoise anglophile et monarchiste — son prénom, sans accent, est inspiré par celui d’une des filles du prince Andrew —, Bouchard, qui tient à se faire appeler Genie et qui désigne maintenant la Floride comme son « home », donne l’impression de n’avoir rien à cirer de ses racines québécoises. Elle en a le droit, évidemment, mais nous avons le droit de le déplorer. Quand, en février 2016, la joueuse a inconsidérément appuyé la croisade d’Uber au Québec — « Do it guys », a-t-elle écrit sur Twitter —, elle a fourni une preuve supplémentaire de son manque de tact social.

Les propos de Bouchard sur le Québec sont parfois blessants. Affirmer que l’hiver québécois est trop froid et qu’elle préférerait vivre en Australie peut toujours passer, mais se féliciter, comme elle l’a fait en 2014, de ne pas parler français avec l’accent québécois était pour le moins indélicat.''

Je ne veux surtout pas être mange Québécois en y allant de propos désobligeants envers elle, mais je me dis qu'il doit y avoir un fond notoire de vérité quand Réjean Tremblay, un des rares journalistes sportif qui n'est pas un raté, raconte que l’athlète traîne « une réputation de petite baveuse » chez les journalistes et chez les joueuses.

Elle semble avoir la tête tellement enflée que les autorités du stade Uniprix où se tient la Coupe Rodgers ont pensé un instant faire agrandir le corridor menant du vestiaire au court central pour qu'elle puisse s'y rendre.

J'ai bien peur que cette fille hyper talentueuse n'aura été qu'une brillante comète venant de l'obscurité du nuage d'Oort mais qui n'a pas supporté un passage en rase-mote du Soleil de la gloire et qui s'est désintégrée en ne laissant que d'épars débris.

Pourtant je voudrais tant me tromper ...

Eugénie Bouchard rides again !!!!

La joueuse de tennis Eugenie Bouchard s'est plainte sur Twitter d'avoir eu le sommeil perturbé à l'hôtel Hilton de Québec, où elle est logée par la Coupe Banque Nationale.

La première tête de série du tournoi a mis sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle on entend ce qui semble être des bruits de travaux de construction, un peu avant 11 h.

En anglais, elle écrit : « Si vous voulez un hôtel où vous pouvez dormir, je ne recommanderais pas le Hilton Québec. ». Le billet a été rapidement relayé, au moins une cinquantaine de fois, sur les réseaux sociaux.

Note personnelle : Je ne recommanderais pas Eugénie Bouchard comme exemple si j'avais un athlète à suivre pour notre jeunesse. Cette fille me fait suer.


« Bourgeois parvenus qui tirent l'échelle après eux et ne veulent pas laisser monter le peuple. »

— Victor Hugo

L'équipe de France de soccer AKA Les Bleus

C'est la première fois que j'intronise un groupe à ce Panthéon, et malheureusement cela tombe sur cette équipe sans âme, sans cohésion et minée par la zizanie. Si Claude Zidi cherchait un scénario pour une suite à son film "La Zizanie" il vient de trouver le filon inespéré avec cette bande de pleutres.

La presse européenne était mardi soir sans pitié après la débâcle des Bleus au Mondial, fustigeant une équipe de «morts-vivants» et d'«imbéciles», qui vient d'infliger à la France «la honte» et «une grave crise» d'image. (suite sur Cyberpresse)

El Santo, le lutteur Mexicain

Laurent Migneault désire réparer une injustice flagrante! El Santo, le lutteur Mexicain aurait dû figurer parmi les premiers personnages intronisés au Temple de la renommée de la kétainerie. Ce lutteur Mexicain dont la renommée dépasse largement les frontières de ce pays nous a offert qui nous a offert plus d’une cinquantaine de films plus kétaines et kitsch les uns que les autres de 1958 à 1982.

À suivre sur cette page spéciale

Ouellet

Stéphane Ouellet

Ce cher M.Boxe a vraiment une façon unique de s'exprimer... (surtout l'articulation) Et puisque nous parlons de kétainerie, nous ne pouvons passer sous silence le fait qu'il se fait tatouer de la publicité sur le corps quand il fait un combat. Je trouve ceci absolument kétaine... que ferait-on pas pour gagner du fric ? $$$

"Iron" Mike Tyson

Boxeur de son état, pas très futé cérébralement, qui se comporte plus comme une bête furieuse qu'un ëtre humain normal.

Une de ses dernières frasques s'est produite le 23 janvier 2002 lors d'une conférence de presse annonçant son prochain combat contre Lennox Lewis. On l'a vu faire un pitre de lui-même en tentant de s'en prendre ouvertement à lui comme un lutteur de la WWF le fait lors des spectacles de cette organisation.

Daniel Blouin, coureur de 3000m steeple

Je sais que je suis un peu en retard, mais comment ne pas passer sous silence son comportement aux Jeux du Canada à London Ont. qui a montré ses "foufounes" (fesses en argot québecois) apres avoir terminé 3 ème au 3000 m steeple.

Je suis d'accord avec les commissaires qui lui ont retiré sa médaille de bronze mais en toral désacord de l'avoir foutu dehors de la délégation du Québec. Après tout il n'a pas posé de geste anti-sportif Quand on compétitionne à un tel niveau il faut savoir contrôler ses émotions. Une compétition au niveau national doit se derouler dans un minimum de décorum.

Jusqu'où irait-on si on avait pas pris action contre ce geste ?

Voilà c'était mon éditorial !!!

Il a fini par récupérer sa médaille de bronze mais il doit se considérer chanceux. Je ne crois pas qu'il a récidivé.

La tennis-woman VENUS WILLIAMS.

Vêtements deux tailles trop petits. Continuellement en train de se rapatrier les formes dans le tissu. M'énerve....mais m'énerve celle-là.

L'équipe de La Soirée du Hockey à Radio-Canada 

orsque le descripteur d'un match de sport a un parti-pris évident pour une équipe et que ça se ressent après la défaite de ladite équipe. La Soirée du Hockey (Radio-Canada) héberge justement de ces commentateurs ultra-chauvins à lever le coeur: Jean Pagé et Claude Quenneville.

Il ne faut pas passer à côté du langage "châtié" de ce dernier, un peu pointu sur les bords, mais qui prononce tout de même mal (intentionnellement ou pas!) les noms de joueurs étrangers ou même de villes: Motss Soundine, Stiiive Smuzzz, Sans Josée (traduction: MATS Sundin, Steve Smith et San Jose).

Une espionne à la solde de mon site me raconte que Mats Sundin lui-même s'étonne de la manière dont M. Quenneville prononce son nom...

Je ne peux que penser au ton de leur voix et à leur face de carême lors d'une défaite humiliante routinière de leurs Canadiens chéris... Hey les gars! on est à Radio-Canada!

Anne De Blois , Québec

Scott Gomez, EX-joueur des CHaudrons de Montréal

Il commande un salaire de plus de $3 millions par années et n'a compté que 2 maigres buts au cours de la saison 2011-2012.

Il a redéfini à lui seul les mots suivants ; mépris, irrespect, lâcheté. Ce joueur au tempérament Téflon, indifférent aux sarcasmes du public et de la presse sportive, méritait de se retrouver dans les ligues mineures, à Kalamazoo ou un autre bled du genre, à 30 000$/saison. Ça aurait été le seul moyen de lui botter le derrière...