Page   de 
 

Feu Rob Ford, EX-maire ''CRACK''pot de Toronto

Si on doit à Henry Ford l'invention du travail à la chaîne pour construire ses voitures, on peut dire que Rob Ford est l'inventeur des gaffes et des grossièretés à la chaîne. Les Torontois en avaient tellement honte qu'ils furent presque rendus à se mettre un sac de papier sur la tête.

Il n'est pas une semaine où la presse nationale ne rapportait pas un des ses exploits. Quand ce n'est pas une histoire scabreuse de toucher de fesses de la gent féminie quans il est ivre c'est cette histoire de fumage de crack dont on demande $200K pour le vidéo le montrant ainsi.

Il était tellement con que l'ex-maire Gérald Tremblay passerait pour un génie. Ce n'est pas peu dire.

Il osait prétendre qu'il a un frère jumeau.

En terminant voici ce ballon de baudruche en action.

Christian Paradis, ministre fédéral Conservateur

Jean-René Dufort (Infoman) le qualifie de Ti-Coune de Stephen Harper, PM du Canada. Je dirais presque que c'est une insulte à ce personnage du Temps d'une Paix qui lui ne faisait pas de politique.
Quelques contacts sur Facebook le varloppent généreusement :
  • @Stéphane Gendron, maire d'Hungtington, déclare sans ambage que ce n'est pas se moquer de Paradis que de le traiter de porteur d'eau. C'est la réalité. Un maudit colonisé qui fait office de traducteur pour les MInistres qui ne veulent pas parler français.

  • @Eric Lemieux en rajoute une couche en disant que c'est très généreux de la part de Harper d'intégrer des débiles légers à son équipe ministérielle. Il peut ainsi les manipuler à sa guise.
J'ai une explication pour son comportement .Lors de sa naissance le personnel hospitalier a par mégarde gardé le placenta et jeté le bébé aux rebuts. C'est une regrettable méprise que j'espère ne se reproduira plus.

Personnalités --- Politiciens Canadians

Justin Trudeau, premier ministre du Canada, et fils de Pierre-Éliott Trudeau

Si il ne portait pas le nom de son père, il n'aurait jamais pu être candidat du Parti Libéral du Canada parachuté dans un comté comprenant une large proportion d'ethnies votant aveugelemnt pour ce parti. Il essait de se faire du capital politique en se servant de ce nom pour se donner une fausse crédibilité alors pas étonnant qu'on le compare à son père. Sans ce nom, il serait agent d'immeuble ou gérant de Caisse Populaire Desjardins. Tu veux de vrais défauts, en voici: Il est aussi artificiel, superficiel, affiche une imitation de charisme que personne ne croit.

Pourtant grâce à un brillant plan de campagne de son organisation et des maladresses de Thomas Mulclair, chef du NPD, durant cette même campagne, on le retrouve à la tête du pays.

On verra ce qu'il a dans le ventre entre 2 égoportraits (selfies).

Laurent Migneault sur Facebook en remet :
"Jusqu'à présent je pensais que seul Elvis Gratton pouvait parler "le bilingue couramment ", mais non je m'étais trompé... Justin Trudeau (fils de l'ancien premier ministre Pierre Elliot Trudeau et candidat libéral dans la circonscription de Papineau) y arrive aussi."

Maxime Bernier, ministre junior fédéral

Je cite ici certains commentaires publiés par Patrick Lagacé dans La Presse du 9 fév. 2011
"Maxime Bernier est le lapin Energizer de la bourde politique. Juste quand on pense qu'il a compris, qu'il va faire attention, pouf! le revoilà.

...

Pardonnez une autre métaphore spatiale, mais Maxime Bernier est vraiment comme une comète. À intervalles réguliers, il revient dans le ciel de l'actualité pour faire une singerie, dire une pitrerie, accoucher d'une idée saugrenue. Puis il disparaît, aussi vite qu'il était apparu. Pffffft."

N'a-t-il pas compris que l'on rouvre pas la boîte de Pandore qu'est le débat sur la langue au Québec sans être conscient des conséquences. Il semble que notre ami Maxime ne l'a pas compris.

Il a survécu au tsunami Néo Démocrate qui a déferlé au Québec le 2 mai 2011. Harper n'a pas eu le choix que de le nommer ministre dans un obscur poste où il ne risque pas de faire de vagues.

Le ministre Maxime Bernier s’est attiré les moqueries de l’opposition

Le NPD accuse le ministre conservateur Maxime Bernier de commettre des «gaffes à répétition», ayant récemment été arrêté au volant du véhicule de sa conjointe sans permis valide, comme cela a été rapporté par le Journal de Montr/al

La suite de l'article sur l'hyperlien


Maxime Bernier remporte le rodéo de cochons

Les députés Maxime Bernier et André Spénard, ainsi que le maire Réal Turgeon ont participé, samedi soir, à une confrontation amicale dans le cadre du rodéo de cochons de l'Expo Saint-Isidore.

Source : Beauce Média

Qu'il ne vienne pas se lamenter si plus tard des journalistes le traînent dans la boue. C'est un exercice qu'il semble adorer.

Par extension : Jusqu'où les politiciens doivent-ils aller pour gagner des votes ?