Page   de 
 
web stats

Josée Verner Ex, ministre fédéral du patrimoine

Josée Verner ne comprend pas grand chose tant qu’à moi. Elle serait plus utile en tant que plante verte. Les gens qui votent pour cette potiche me sont bien tristes.

Louis-Philippe Lafontaine

En dernière heure : Elle vient de se faire battre par un obscur candidat NPD aux élections du 2 mai 2011. YOUPPPIIIIEEEE !!!!

Belinda Stronach,
EX députée au parlement d'Ottawa

Cette gentille dame était dévorée par son ambition et ne reculait devant rien pour arriver à ses buts.

Le 17 mai 2005, Stronach est passée au libéraux, déclarant qu'elle était en désaccord avec les positions des conservateurs sur plusieurs questions importantes. Les conservateurs l'accusèrent d'opportunisme et de désirer surtout obtenir un poste important.

Mal lui en pris, les Libéraux furent battus aux élections de 2006, et madame fut réduite à sieger dans l'opposition.Elle préféra démissionner pour retourner travailler chez Magna International, la firme de son papa.

Les mauvaises langues disent qu'elle a une liaison avec l'ex président Clinton ce qu'elle nie bien sur.

Belinda Stronach et Bill Clinton se sont rencontrés, il y a cinq ans, lors d'un tournoi de golf.

Ils ont été vus ensemble l'an dernier, quittant un restaurant de New York après une soirée mondaine.

Je vois que Madame a compris ce qu'il faut faire pour avoir de l'avancement (hélas)...!!!

Chose certaine: les féministes détestent ce genre de comportement, qui ne se démode pas, on dirait...

Mel Lastman, Ex maire de Toronto!

Mel a commencé par être marchand de meubles, en exploitant un commerce du nom de "Bad Boy Appliances and Furnitures". (On pourrait comparer cette entreprise à "Ameublement Elvis".) Il a déjà participé lui-même aux publicités télévisées de son magasin en tant qu'acteur . Le résultat s'est avéré médiocre, ressemblant à ce que nous avons connu à l'époque des publicités de "Au bon marché".

Celui que certains surnomment "Le Jean Chrétien de Toronto", s'est ensuite lancé en politique et a fini par être élu à la tête de la plus grande métropole du Canada en 1998. Depuis son entrée à la mairie, il ne fait qu'accumuler les gaffes et les railleries.

Ce cher politicien est tellement un grand fan des Spice Girls (groupe de mauvais goût aux mélodies fades et aux paroles insipides) qu'il a écrit une lettre à Geri Halliwell, la suppliant de ne pas quitter le groupe, quand le départ de celle-ci a été annoncé... À son tableau "d'honneur", on ajoute l'épisode où il a voulu décréter l'état d'urgence et faire venir l'armée dans sa ville pour une simple tempête de neige, celui où il s'est amusé à se faire tirer dessus par des fusils à eau lors d'un défilé de la fierté gaie et son exposition d'orignaux (aux couleurs et aux motifs parfois douteux) dans la capitale ontarienne. Pour voir des images de ces "chef-d'oeuvres", allez voir sur ce site.

On se souviendra aussi des propos racistes que le maire a tenu à l'endroit des Africains en déclarant : "Pourquoi irais-je au Kenya? Je m'imagine dans un chaudron d'eau bouillante avec des Aborigènes qui dansent autours de moi." C'est vraiment quelque chose de brillant à dire quand on vient d'essayer de mousser la candidature de sa ville auprès du CIO, dans le but de l'obtention des Jeux Olympiques de 2008, en affirmant que Toronto est une métropole de diversité et de multi-culturalisme...

Sa dernière frasque est celle où on le voit, en première page des grands quotidiens du pays, serrant la main d'un membre des Hell's Angels! Pauvre Mhell : il ne connaissait pas ce groupe de motards, ni la nature de leurs activités.

Sa dernière lubie : faire de Toronto la onzième province du Canada! Il a vraiment des idées de grandeur ce cher Lastman...

En terminant, l'honorable Mel Lastman s'est vu décerner, par l'université York, un doctorat honorifique ès droit. Voilà la preuve que tout est possible dans ce monde...

Sylvie Lafrenière

Un pilier Canadien du kétaine, premier membre honoraire du Panthéon, et j'ai nommé:

Le Très Honorable Jean Chrétien, Ex premier ministre du Canada!!!

En vrai politicien, notre Ti-Jean national a le don de se mettre continuellement les pieds dans les plats et de se contredire lorsque vient le temps de parler d'indépendance ou de toute autre ineptie (amplifiée par son perroquet Stéphane Dion). Très rare Canadien étant capable de parler le "bilingue" couramment, il se trouve à être notre chef d'État (et à nous mettre dans tous nos états) depuis 1993. Voici un court clip sonore (en MP3) d'une de ses déclarations :67 K

Fait saillant de sa carrière politique: son voyage au Moyen-Orient en avril 2000 où il a déclaré qu'il est légitime que la Palestine proclame unilatéralament son indépendance (mémorable!). Pourquoi pas le Québec, tant qu'à y être? Et pourtant, selon sa définition, les Palestiniens sont des «séparatisses» (sic)...

Je cite ici un passage de la chronique de Stéphane Laporte parue dans La Presse du 16 avril 2000:

"Jean Chrétien est comme un pot de Cheez Whiz. Entre nous, ça fait l'affaire. Mais on ne le sort pas devant la visite."
Lorsque Jean Chrétien a visité l'Assemblée Nationale Française pour faire un discours, le Parlement a affirmé qu'il parlait un excellent français, ils croyaient vraisemblablement que sa langue maternelle était l'Algonquin.

Dixit: Robert Gilet,CJMF-FM<, Québec

Une compilation de ses "meilleures" citations.

Commentaite d'un ami: "C'est bien pour dire comment notre premier ministre peut être insignifiant...". La photo suivante (275K) en est une preuve éclatante. Veuillez lire le commentaire en bas de l'image.

M. Chrétien, en visite officielle en République dominicaine, commentait mardi 15 avril dernier le résultat des dernières élections au Québec : « It's really the cherry on the sundae », a t-il déclaré devant un parterre de journalistes canadiens anglais et dominicains qui n'ont absolument rien compris à ce que voulait dire notre cher « Canayen moyen »... très moyen même. Sans doute,"It's a piece of cake" aurait été plus de mise selon moi.

EN TOUTE DERNIÈRE HEURE !!!.

Admirez la maîtrise de la langue de Molière dans ce vidéo (795K)

Stockwell Day, EX-ministre de la sécurité publique

L'ancien chef de l'Alliance canadienne avait beau être une verte recrue en politique, mais je peux vous assurer qu'il a vite pris le pli en la matière: les mêmes beaux discours, les belles promesses, le même amour déclaré au Québec... ouais, ils sont tous pareils!

Il est contre l'avortement , pour la peine de mort ... donc pro-vie et pro-mort... quelle contradiction !

Stéphane Dion, ex-chef du parti Libéral du Canada

Ce virtuose de l'art oratoire, l'ami des Québécois. Ce cher ex ministre du léchage des bottes à Chrétien, ardent défenseur des farces de Calgary et de l'union sociale, avait la manie de dire blanc quand les Québécois disent noir. Les ardents souverainistes/maudits séparatistes (c'est selon) voient en sa personne des conditions gagnantes.. .

Revenir à Jean Chrétien

Il paraît que Stéphane Dion a déjà joué le Père Noël et a assis Robert Gillet (morning man à la radio de Québec) sur ses genoux!

J'ai failli m'étouffer quand il a déclaré : "Je suis un nationaliste québécois, j’adore les gens et j’adore la terre du Québec."

Lire sa déclaration

Il est prêt à tout pour récolter des votes au Québec mais nous ne sommes pas dupes.

Son vidéo raté de sa réplique à la déclaration à la nation de Stephen Harper fut la goutte qui a mené à sa démission précipité du PLC.