Page   de 
 

Passer des photos post-mortem aux selfies funéraires

Cette section du site contient des images de défunts dans des poses qu'ils avaient de leur vivant. Maintenant la mode est de faire un égoportrait avec le défunt en arrière-plan.

Une chance que cette pratique n'est pas trop répandue.

Salons funéraires pour gens pressés

Vous apprenez qu'une connaissance vient de mourir mais vous n'avez pas le temps de vous rendre au salon funéraire pour rendre un dernier hommage au trépassé.

Après les banques et les restos service à l'auto voici que l'on a maintenant les salons funéraire service à l'auto.

Quand un capteur qu'une voiture s'en vient dans l'allée funéraire un rideau s'ouvre montrant le cercueil dans une vitrine.

''Suveillez vos angles morts'' me fait remarquer Paul Houde car on ne sait jamais.

Exposer un défunt dans une pose familière

Une firme funéraire de Nouvelle- Orléans, Charbonnet-Labat, offre ce service hors-norme semblant faire boule de neige un peu partout dans le Monde.

Peut-être qu'un jour on verra Mohammad Ali installé dans un ring de boxe ou mon ami Paul Houde devant un micro.

Je vous laisse imaginer ce que ça pourrait être dans mon cas.

Proposé par Paul Houde

Devenez immortel grâce à ETERNI.ME

C'est un projet du MIT en développement de l'entrepreneurship qui, à l'aide de l'intelligence artificielle peut reconstituer votre personnalité en se basant sur vos activités sur Internet. Tous vos courriels, photos, vidéos et activités sur les réseaux sociaux seront colligés pour reconstituer vos agissements et vos paroles.

Cette collecte d'informations génèrera un vous virtuel émulant votre personnalité qui pourra interagir avec ceux tentant d'entrer en contact avec ''vous'' après votre mort.

Les gens en ont plein les bras avec moi de mon vivant. Je ne crois pas qu'ils auront envie d'interagir avec moi après ma mort.

IVRE MORT !!!

Adriano Paradisi sur Facebook

Compte Twitter posthume

L'application LivesOn du développeur Lean Mean Fighting Machine crée un compte Twitter de votre vivant. Il analyse vos habitudes ''tweetisques'' qui, une fois décédé everra à vos amis des tweets de vous émanant de votre tombe.

Ce n'est pas ''beautiful'' ???

Également mentionné dans : Informatique et Internet --- Réseaux sociaux --- Applications

Un prêtre m'a déjà raconté qu'il avait célébré les funérailles d'un homme qui fumait énormément. Eh bien, crois-le ou non, ce qui lui servait d'urne n'était ni plus ni moins qu'une boîte en métal de tabac Craven A! Et c'est très sérieux!

Nathalie Caron sur Facebook

J'aurais refusé avoir été à sa place.

Des petites culottes en guise de dernier hommage

Des admiratrices ont rendu jeudi un dernier hommage insolite au chanteur de charme brésilien Wando, décédé mercredi et enterré jeudi, en lui offrant leurs culottes lors de la veillée funèbre réalisée à Belo Horizonte, dans le sud-est du Brésil.

Source : France Presse via Cyberpresse

Des oeuvres d'art à partir de cendres de défunts

Après les diamants et l'ADN en flacon voici des tableaux créés selon le même principe par l'artiste Tchèque Roman Tyc. Ils sont exposés dans une galerie d'art de Prague.

Il mentionne que les cendres furent récupérées de surplus de salons funéraires se retrouvant normalement dans les dépotoirs.

Utiliser les cendres de défunts bien aimés pour en faire de vraies munitions servant à la chasse ou pour se défendre.

Service disponible chez Holy Smoke

Créer des diamants et les monter sur des bagues à partir des cendres d'un être cher.

La société Life Gem offre ce service pour un prix minimum de $3500.

Sachez que ce processus est très coûteux en énergie en plus d'être de goût fort douteux.

 Dans un cortège funèbre : Les amis et/ou les collègues de travail du défunt vêtus de leur habits de travail pour transporter le cercueil. Dans certains cas ça frise le ridicule comme dans la situation illustrée. 

Une chance qu'ils n'étaient pas scaphandriers !!!!

Principalement répertorié dans : En groupe --- Petits groupes

Les personnes âgées courant après les services funéraires parce qu'ils n'ont rien d'autre à faire.

Tentant de me faire le plus discrète possible, je n'ai pu éviter la dame âgée qui est arrivée en retard, s'installe au banc à côté du mien et qui me dis: "C'est qui qu'on enterre aujourd'hui?"

C'est presque dégoûtant!

Patricia Santarossa, St-Jean / Richelieu, QC